On me pose souvent la question « depuis quand dessinez-vous? » 

Photo
Je crois que petite, comme tous les enfants,  j’aimais dessiner. Sauf que, contrairement aux autres, à un moment donné de ma vie, c’est devenu une vraie passion.

J’ai vraiment ressenti l’envie de faire ce métier vers l’âge de 14 ans. A cette époque, j’aimais plonger dans des univers qui n’étaient pas le mien, j’avais besoin de m’évader du quotidien. Je me suis donc mise à dessiner tous les jours. Au bout de quelques temps, j’ai réalisé que, moi aussi, j’avais envie de « faire rêver les gens » comme dans les mangas et les BD que j’aimais lire.

C’est donc tout naturellement que j’ai intégré une école supérieure de dessin après un BAC littéraire. J’ai quitté mon sud-ouest natal pour aller m’installer à Lyon et suivre une formation à l’Ecole Emile Cohl. Après 4 ans d’études et un diplôme en poche, je me suis lancée dans l’aventure.

J’ai commencé en tant qu’illustratrice mais ma plus grande envie était de devenir auteur de BD et d’en vivre. Ce qui est loin d’être évident à l’heure actuelle…

C’est pourquoi aujourd’hui je travaille à la fois en temps qu’illustratrice et auteur de Bandes Dessinées.

Bureau

Mon style graphique ne s’apparente pas à un genre en particulier mais est plutôt un mélange d’influences franco-belges et japonaises.

En fonction du projet sur lequel je travaille, je dessine soit à l’aquarelle, soit à l’ordinateur . J’aime varier les techniques et parfois aussi les mélanger!

En ce qui concerne l’illustration, je travaille pour toutes sortes de supports et de maisons d’éditions (Milan presse, Fleurus presse, Panini, Editions Hatier, Nathan, Editions Lito, Playbac, Magnard, Editions du Sed, Bordas, etc.).

Pour ce qui est de la Bande dessinée, je travaille autant en solo qu’avec des scénaristes. Ma toute première BD, TOKYO HOME (Editions KANA/Dargaud) sortie en 2010, a remporté plusieurs prix lors de festivals du livre. Depuis 2012, je travaille également sur ma toute première série, AKIKO (Miss Jungle).

J’espère pouvoir travailler sur de nouveaux projets plus palpitants les uns que les autres. Alors n’hésitez pas à me contacter